Mis à jour le 26/08/21

Encourager l’accrochage scolaire au moment-clé de l’orientation : donner du sens au parcours de chaque élève, en restaurant l’estime de soivia la découverte des métiers et la mise en projet où l’élève est acteur de son parcours.

Le décrochage scolaire, une préoccupation majeure

Il n’y a qu’à lire les gros titres des journaux pour comprendre que les conséquences de l’épidémie de Covid-19 ne disparaîtront pas demain. Parmi les sujets les plus préoccupants, l’impact de la crise sanitaire sur le décrochage scolaire, qui est une bombe à retardement. C’est dans ce contexte alarmant que Story-me, un projet porté par la Fondation pour l’Enseignement, sera (re)lancé à la rentrée prochaine, au sein d’une dizaine d’établissements scolaires en Région de Bruxelles-Capitale.

Alors que les jeunes des écoles techniques et professionnelles sont déjà souvent fragilisés avant mars 2020, la crise a aggravé cette situation et nous laisse un défi de taille, directement lié aux objectifs du projet : redonner confiance à nos jeunes, les inciter à découvrir les métiers, préciser leurs choix d’orientation en développant leur capacité à devenir acteurs de leur vie.

Challenge accepted!

Femme devant tableau de présentation

Story-me 2017-2020, le pilote

Story-me, entre 2017 et 2020, c’était un projet-pilote visant le développement des compétences entrepreneuriales chez les jeunes bruxellois de l’enseignement qualifiant : 6000 élèves en ont bénéficié, dans 11 écoles participantes, et 200 enseignant(e)s ont été accompagné(e)s pour plus de 800 ateliers en classe. Cette version pilote du projet, tel un laboratoire, soutenu par un consortium de philanthropes, a permis d’affiner notre compréhension des besoins des jeunes, et d’identifier les axes prioritaires à viser dès la rentrée des classes prochaine.

Story-me 2021+, un projet ciblé sur la capacité à s’orienter

Dès l’année scolaire 2021-2022, la mission de Story-me sera d’accompagner les jeunes à devenir acteurs de leur vie, au travers du développement de la confiance en soi, de la découverte des métiers (dont les métiers STEM) et de la capacité à identifier et à porter son propre projet d’orientation.

Concrètement, des parcours complet d’activités par année, dédiées à ces compétences, seront mis en place avec +/- 25 classes de 2e secondaire et +/- 50 classes de 3e secondaire technique ou professionnelle à Bruxelles en 2021-2022.

Le programme Story-me cadre directement avec les ambitions du Pacte d’Excellence, et vise à accompagner les établissements scolaires et leurs équipes pédagogiques dans la mise en place du future Tronc commun Polytechnique et Pluridisciplinaire (horizon 2029).

Le contenu des activités est construit en lien avec les programmes de cours des jeunes, afin de renforcer l’articulation du projet et les réformes en cours et à venir. Le programme Story-me s’inscrit dans les plans de pilotage des écoles et pourra aussi s’intégrer aux 3ème année Polyvalentes, un cadre pilote visant à préciser et à accompagner le choix d’un métier à l’entame du parcours dans le qualifiant.

Enfin, en intervenant 3 années au sein de chaque établissement scolaire participant, Story-me accompagnera les enseignants dans le développement des compétences visées chez les jeunes, afin de renforcer la capacité de tous leurs élèves à poser des choix positifs pour eux-mêmes.

L’intelligence collective au cœur du projet

Story-me rassemble, depuis son lancement, un nombre impressionnant de parties prenantes complémentaires et essentielles pour le succès du projet : acteurs philanthropiques (réunis dans un Comité de Gestion[1]) et associatifs, les équipes pédagogiques des écoles, les fédérations de pouvoirs organisateurs de l’Enseignement, les représentants des chantiers du Pacte pour un Enseignement d’Excellence- Orientation, Accrochage scolaire et Référentiels– (réunis dans une Comité d’apprentissage) qui veillent à une bonne articulation du projet au système éducatif. Des liens sont aussi établis avec la Cité des métiers, Perspectives.brussels et l’Instance Bassin de vie Enseignement-Formation-Emploi de Bruxelles.

Tous joignent leurs forces en vue de contribuer à un même objectif : accrocher les jeunes et les aider à développer des perspectives professionnelles épanouissantes.

Impatient(e) d’en savoir plus?

En septembre, le lancement de Story-me 2021-2022 marquera le début d’un nouveau chapitre inspirant en faveur de l’orientation positive, dont vous n’avez pas fini d’entendre parler.

N’hésitez pas à contacter Gaëlle Bomans, gestionnaire du programme : gaelle.bomans{@}fondation-enseignement.be

 

[1] Le Comité de Gestion: les Fondations Degroof-Petercam, Jean-François Peterbroeck, Emile Bernheim, BNP Paribas, Engie et Porticus, la Fondation pour l’Enseignement.